Le lacher prise

jeudi 3 octobre 2013

Le lâcher prise

Lâcher prise, c’est cesser de vouloir tout contrôler.
Cela nécessite de commencer par simplifier sa vie, c’est à dire se recentrer sur l’essentiel, ce qui implique des choix.
Or, on ne peut opérer de bons choix sans se connaître.
Commencer donc par prendre une feuille de papier et un crayon et écrivez :
question : qu’est ce qui compte le plus pour moi, ce qui m’est indispensable, ce dont je ne peux me passer sans remettre en cause ma santé et mon équilibre.
Cela semble facile et ne relever que de la bonne volonté.
En réalité cesser de vouloir tout contrôler, c’est renoncer simultanément à vouloir tout connaître dans lequel on évolue et perdre une part de son prestige ou de son influence d’où la naissance de conflits internes quelquefois difficiles à résoudre.
Exemple : vous ne pouvez pas simultanément souhaiter passer davantage de temps avec vos amis et augmenter « le temps pour vous ».
Parallèlement, il convient de simplifier votre vie dans tous les domaines où cela est possible (garde-robe, papiers administratifs, appareils ménagers etc…
De la capacité de cette faculté d’accepter cette perte de mainmise, dépendra le succès ou l’échec de votre tentative de lâcher prise.
Cela mérite au moins d’essayer.

Yves Le Bars

Pour approfondir : consulter le catalogue des éditions Odile Jacob.


Navigation