Les ténèbres

samedi 6 juillet 2013

Les ténèbres me sont plus lumineuses que le plein soleil du midi quotidien.
C’est là que j’entends les appels que, le jour, j’ignore, même quand je les cherche.
Je vois les fées, je vois les anges
Je vois les âmes qu’un regard émouvant, parfois durant une seconde, nous a révélées
Je vois des êtres qui prient, qui se désespèrent, haïssent ou se livrent à l’ivresse d’aimer
Je suis dans une vie extrême qu’effleurent les anges et les bêtes, la seule qui vaille d’être vécue
Maritxu « le Ménestrel »